BLÜ

COMME OCÉAN

Merci et au revoir BLÜ

1 commentaire

Après une dizaine d’années à naviguer sur BLÜ, un Bénéteau 393, au lac Champlain et à sillonner la mer des Caraïbes, nous lui avons fait nos « Au revoir ».

Avant de la livrer à ses nouveaux propriétaires, nous l’avons astiquée et bichonnée comme jamais. En plus de l’entretien régulier, le joint de quille a été refait, la carène a été sablée afin de recevoir une nouvelle peinture antisalissure et la coque polie et cirée. BLÜ a aussi été équipée de quatre nouvelles batteries au gel.

C’est donc en ordre et en beauté qu’elle a été livrée à ses nouveaux propriétaires, Adam et Beverley, un sympathique couple de Toronto.

Nous garderons un excellent souvenir de BLÜ qui nous a fait découvrir la navigation en mer ainsi que la vie à bord pendant de longues périodes. En 2016, Paul avait travaillé tout l’été afin d’améliorer le confort et mettre à niveau plusieurs composantes, incluant l’électricité, l’électronique et la communication. À l’automne, nous avons levé l’ancre pour entamer notre périple vers les Antilles.

Quelle belle expérience de navigation et de vie nous avons vécue ! Nous n’oublierons pas le long et bucolique parcours du canal Champlain avec ses nombreuses écluses et la majestueuse rivière Hudson jusqu’à New York. Mais cette période n’était qu’un réchauffement. Ensuite, nous avons abordé l’Atlantique par les canaux de l’Intracoastal et ses nombreux bras de mer (inlet) le long de la côte Est américaine pour enfin atteindre la Floride. Jusque-là, nous naviguions seuls.

Nous étions alors prêts pour une étape un peu plus corsée, en flottille. De Fort Lauderdale, nous avons traversé une section du Golf Stream la nuit pour arriver tôt le matin aux Bahamas. Ce fut une autre belle expérience de navigation. Depuis les Bahamas, nous avons poursuivi notre itinéraire, seuls, vers les Îles Turquoises, la République dominicaine, Porto Rico, les Îles Vierges britanniques et américaines et Saint-Martin. Après ce premier jalon de navigation de six mois, nous étions bien amarinés et avons gagné beaucoup en confiance, particulièrement lors des navigations de nuit.

Nous avons laissé BLÜ à Saint-Martin en cale sèche et sommes retournés au bercail. Durant la saison 2017 des ouragans, BLÜ a survécu à Irma, classée de catégorie 5 selon l’échelle de Saffir-Simpson. Fort heureusement, notre voilier est resté debout malgré des vents soufflant à plus de 250 km à l’heure et des rafales dont des pointes ont été enregistrées à 360 km à l’heure! Ceci, grâce aux bons soins de Fred, propriétaire du chantier naval Polypat Caraïbes. Irma a toutefois laissé des traces et nous avons dû faire réparer quelques équipements et accessoires, dont l’arche arrière et le support des panneaux solaires, ainsi que remplacer le radar et l’éolienne.

Lors de la deuxième saison de navigation, nous avons sillonné l’arc Antillais en naviguant d’île en île jusqu’à Grenade, située à l’extrémité Sud des Antilles, à environ 200 km au nord du Venezuela. Jusqu’à récemment, Grenade était notre port d’attache; nous y entreposions BLÜ en cale sèche durant la période des ouragans.

Au fil des années, nous avons exploré de magnifiques endroits et rencontré des gens accueillants. Parmi les plus marquants, nous n’oublierons jamais Saint-Martin, les Tobago Cays, Bequia, les magnifiques Pitons de Sainte-Lucie, Grenade, les Saintes et surtout, la Martinique qui demeure notre coup de cœur.

Nous avons connu de nombreuses traversées idylliques, mais aussi des passages un peu plus turbulents. Nous n’avons toutefois jamais été en danger. La sécurité et la planification ont toujours été nos guides.

Après toutes ces belles années de navigation à vivre et à savourer chaque moment dans ces îles cartes-postales,
nous considérons que nous avons été privilégiés.

Aujourd’hui, d’autres aventures nous attendent.

Merci BLÜ de nous avoir fait vivre des moments inoubliables !

Vue de l’Anse aux Épines, Grenade

Auteur : Marlène

Professionnelle en relations publiques, passionnée de voile et auteure.

Une réflexion sur “Merci et au revoir BLÜ

  1. Bonjour Marlène et Paul,

    Nous aimerions simplement vous remercier de nous avoir permis de naviguer sur BLÜ en votre compagnie. Nous gardons un souvenir impérissable de notre séjour aux Îles Vierges Britannique. Nous y avons même fait de la moto.

    De plus, en lisant votre bulletin de nouvelles, cela nous permettait de voyager avec vous. Merci beaucoup d’avoir généreusement partager vos voyages.

    Nous vous souhaitons d’autres belles aventures.

    Au plaisir de vous revoir bientôt

    Anne-Marie et Daniel

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s