BLÜ

COMME OCÉAN

Notre projet

Notre projet… prendre un temps d’arrêt pour profiter de la vie et de notre passion commune, la voile. Nous aimons tous les deux le soleil, les Caraïbes et ses gens, ainsi que la facilité avec laquelle nous pouvons naviguer d’une île à l’autre. Naviguera-t-on ailleurs ? Nous ne le savons pas. Pour l’instant, nous profiterons de chaque saison de navigation pour découvrir ce coin du globe.

img_8023C’est en 2016 que nous avons vécu notre première expérience de vie sur notre voilier, soit pendant 6 mois en continu. Pendant cette période, nous avons effectué, comme il se dit dans la communauté des navigateurs, la route des petits pas à partir du lac Champlain, Vermont. Nous avons essentiellement navigué par l’Intracoastal (ICW), voie navigable longeant la côte est américaine jusqu’en Floride. Toutefois, nous avons pris la mer de nuit à quelques reprises, notamment pour éviter certaines parties de l’ICW et pour atteindre les grandes Antilles.

790px-CaribbeanIslands

Première saison de navigation : septembre 2016 à avril 2017

La météo fut clémente tout le long de notre périple, dès notre départ de North Hero, en passant par le canal Champlain, la majestueuse rivière Hudson, ainsi que dans l’Intracoastal (ICW). Nous avons pris la mer pour nous rendre de Sandy Hook, NJ à Cape May, NJ et avons décidé de poursuivre notre route afin de franchir la rivière Delaware car la fenêtre météo était favorable. Nous avons ainsi navigué 30 heures non-stop. Ce fut une première expérience concluante de navigation de nuit pour Marlène. Nous avons également navigué de nuit de Beaufort, Caroline du nord à St. Mary, Caroline du Sud afin d’éviter l’ICW dont le niveau de l’eau était très bas. Nous avons rejoint nos amis Serge et Véronique (Sanflo) en Floride, ainsi que Sylvain et Carmen (Sweet Sin) et avons attendu la fenêtre météo pour continuer notre route en Floride et nous préparer pour traverser le Golf Stream de Fort Lauderdale vers Bimini, Bahamas. Nous avons exploré les Exumas pendant un mois en compagnie de Serge et Véronique pour ensuite naviguer en solo, la plupart du temps de nuit, afin d’atteindre les Grandes Antilles, soit Turks & Caicos, la République Dominicaine, Puerto Rico, les îles Vierges britanniques et enfin Saint-Martin. Nous avons entreposé BLÜ à Saint-Martin et avons subi des dommages à la suite de l’ouragan Irma.

Deuxième saison de navigation : janvier à mai 2018

La deuxième saison de navigation a d’abord été marquée par les réparations sur BLÜ, principalement aux structures du bimini et de l’arche arrière endommagées par Irma. Nous avons également changé le radar et l’éolienne qui n’ont pas résisté à Irma. Nous sommes restés à Saint-Martin pendant trois semaines et avons ensuite poursuivi notre route afin d’atteindre les petites Antilles. De janvier à mars, la saison a plutôt été très venteuse, plus que la normale, et nous avons vécu quelques traversées mouvementées : de Malendure en Guadeloupe aux Saintes, ainsi que de Portsmouth, Dominique à Saint-Pierre, Martinique. C’est lors de cette dernière traversée que nous avons subi une avarie à l’arbre du safran, nous forçant à demander de l’aide afin d’être remorqué par un aimable navigateur qui se trouvait non loin, jusqu’à notre destination. Ensuite, le remorquage professionnel nous a permis d’atteindre Fort-de-France afin que nous puissions faire effectuer les réparations. Ce fut une expérience éprouvante en plus de l’attente qui a duré plus de trois semaines sur le chantier de CareneAntilles à Fort-de-France. Nous avons repris notre route à  la mi-mars pour visiter la Martinique et traverser ensuite vers Sainte-Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines, incluant Bequia, Mayreau, les Tobago Cays et Union. Nous avons découvert de très beaux endroits que nous nous promettons de davantage explorer lors de la prochaine saison de navigation. Le voyage s’achevait en franchissant une autre étape, soit l’arrivée à Carriacou et l’île de Grenade où BLÜ est entreposée durant la saison cyclonique.