BLÜ

COMME OCÉAN

Hampton VA : fin de la baie de Chesapeake et retrouvailles

1 commentaire

Notre arrivée à Hampton en Virginie marque deux événements : la fin de la navigation dans la baie de Chesapeake et les retrouvailles de Paul avec Patrice (Aldébaran).

La Chesapeake“

Nous avons parcouru cette baie du nord au sud en environ une semaine. Plusieurs arrêts enchanteurs, notamment dans des criques paisibles ont fait notre bonheur.

Qu’en est-il de la navigation ? Notre expérience personnelle est mitigée. Principalement parce que les occasions d’hisser les voiles et de se laisser glisser ont été peu nombreuses. Ceci nous ramène à la réalité qu’en voile, c’est la météo qui décide.

Souvent avec le vent de face ou très peu de vent. Parfois, beaucoup de vent, accompagné de vagues courtes. À cet égard, notre dernière tentative s’est soldée par un arrêt, seulement au quart du chemin en raison d’une navigation inconfortable : rafales à près de 30 nœuds et vagues de 5 à 6 pieds. Rien de dangereux mais suffisamment désagréable pour opter pour un plan B.

Mais, c’est important de dire que nous avons rapidement oublié ces moments alors que, sur les derniers milles de la baie, nous avons eu le bonheur d’être brièvement accompagnés par des dauphins.

Hampton, un an plus tard

Cet arrêt constitue un très bon souvenir pour Paul car, dès notre arrivée, nous avons repéré le beau voilier de Patrice et Mireille, Aldébaran, ancré aux abords de la rivière Hampton. Un an, jour pour jour, Paul se trouvait sur Aldébaran avec Patrice et Philippe/André, en attente d’une fenêtre météo favorable pour entamer la traversée vers les Îles Vierges Britanniques. Comme Paul dit :

« Au risque de me répéter, cette traversée reste mémorable. Dix jours de navigation dans toutes les conditions ont représenté un beau défi. Mais aussi, une très belle expérience à tous les points de vue, incluant du côté humain.»

À l’aube où plusieurs voiliers se préparent, à nouveau, à prendre la mer pour la même traversée, nous sommes ancrés en ville. C’est incroyable… et contrastant de se trouver en pleine ville, devant le Marine Centre, l’Université d’Hampton et l’hôtel Crowne Plaza. Nous y resterons quelques jours avant d’entreprendre un parcours beaucoup plus lent, soit par l’Intracoastal Waterway. Peut-être qu’un jour nous prendrons aussi la haute mer.

La voile offre l’extraordinaire possibilité de vivre différemment chaque jour, souvent en sortant de notre zone de confort. Et nous aimons ça.

Auteur : Marlène

Professionnelle en relations publiques et passionnée de voile.

Une réflexion sur “Hampton VA : fin de la baie de Chesapeake et retrouvailles

  1. Formidable 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s