BLÜ

COMME OCÉAN

BLÜ dans les Grandes Antilles en République dominicaine

Poster un commentaire

Quelle belle traversée en voile, de Big Sand Cay, Turks-et-Caïcos vers la République dominicaine. Nous avons navigué au près avec des vents est-sud-est variant entre 10 et 18 nœuds avec des pointes à 21 nœuds. Vers 4 heures du matin, nous avons ralenti le rythme par crainte d’arriver trop tôt à la marina Ocean World à Puerto Plata. Même en réduisant la voilure, nous filions à plus de 4 nœuds ! À environ 20 MN de l’arrivée, nous pouvions percevoir un long halo de lumière provenant des côtes de la République dominicaine.

Mais, petit à petit, le vent a tourné de face. Une pluie forte et abondante, alliée à une houle par le travers, s’est mise de la partie… pendant près de deux heures. Du cockpit, on entendait un vacarme assourdissant provenant de l’intérieur du bateau. Pas de dommage, seulement des gallons d’eau qui valsaient sur le plancher, dont un a laissé couler un peu de son contenu.

À l’approche de la marina, la pluie a cessé. La clarté et le soleil ont fait leur apparition. Devant nous se dressait la chaîne de montagnes verdoyantes de la cordillère Septentrionale… Nous étions bien arrivés dans les Caraïbes !

L’entrée à la marina s’est bien déroulée grâce au large chenal balisé permettant d’éviter les récifs à tribord sur lesquels de fortes vagues se fracassaient… impressionnant à voir !

L’efficacité d’Ocean World Marina 

Dès notre arrivée, le dockmaster a coordonné les procédures de douanes et d’immigration. À l’heure dite, les officiers se sont présentés à bord, accompagnés d’un traducteur, et les papiers ont été remplis. Tout service est payé directement au bureau de la marina et non aux personnes qui les rendent. Ceci comprend les douanes et l’immigration, la buanderie, etc. C’est une façon de contrôler les « faux frais » et, comme touristes, de ne pas être arnaqués.

Comme nous avions besoin de renflouer notre garde-manger, la marina a coordonné le transport aller-retour gratuit vers le supermercado Jose Luis de Puerto Plata. Super belle épicerie où rien ne manque et à des prix très raisonnables… contrairement aux Bahamas !

Les alentours d’Ocean World

Ocean World est un complexe touristique et d’attraction qui, en plus de la marina, comprend un parc aquatique, une piscine, un casino et plusieurs restaurants. Faute de temps, nous n’avons pu visiter la ville de Puerto Plata. Nous avons été dans un restaurant en dehors du complexe et avons marché aux alentours d’Ocean World. La plage des environs ne rivalise certes pas avec celles des Bahamas ou de Turks-et-Caïcos. Les vagues y sont fortes et le sable est plutôt foncé de ce côté de l’Atlantique. Toutefois, la végétation est luxuriante et le paysage est escarpé.

Des belles rencontres

Notre séjour à Puerto Plata a été l’occasion de rencontrer Luc, un ami québécois vivant en République dominicaine depuis 16 ans, ainsi que son épouse Lorena et leur neveu, Harry. Luc est professeur de langues modernes à l’Université technologique de Santiago (UTESA) et Lorena est médecin. Ce fut un bel après-midi passé sur BLÜ.

Nous avons fait la connaissance de nos voisins de quai, Barbara et Tom, qui ont fait le tour du monde en voile sur Gosi, un Valiant 41. Wow ! Ils naviguent depuis 2003 et rentrent maintenant dans leur nouveau bercail. Tous deux natifs des États-Unis, ils ont décidé de vivre en Nouvelle-Zélande. Nous avons passé un très bon moment en leur compagnie… à discuter de leur périple, de leurs projets et de voyages de voile.

La prochaine étape

En général, les vents dominants d’est sont assez forts sur la côte Atlantique de la République dominicaine. Pour les voiliers qui poursuivent leur route vers Puerto Rico et les autres îles des Grandes Antilles, cela veut dire naviguer avec des vents contraires et une houle de plein front qui parfois réduisent la vitesse à presque rien. Il faut donc s’armer de patience et attendre la fenêtre météo favorable. Nous profiterons d’une telle fenêtre météo à compter de demain et parcourons 120 MN en environ 24 heures afin d’atteindre la marina de Puerto Bahia à Samana… pour se reposer et y attendre une autre fenêtre météo favorable pour naviguer vers Porto Rico.

trajet_samana

Trajet Puerto Plata à Samana

Retour sur le banc des Caïcos en photos

Auteur : Marlène

Professionnelle en relations publiques et passionnée de voile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s